* On trouve dans le canton un grand nombre d' espèces naturelles remarquables, certaines endémiques comme les rapaces ( vautour fauves, gypaètes barbus, aigles royaux, faucons, hiboux grand-duc...),les corvidés, les isards, les sangliers... Il faut signaler la colonisation des massifs forestiers en pleine déprise agricole, par le chevreuil depuis une trentaine d' années et par le cerf beaucoup plus récemment. Signalons la marmotte qui a essaimé dans tout le canton à partir d' une colonie de réintroduction dans la vallée du Barrada.
Marmotte : photo Guy Kohler
Percnoptère

* Reste le dernier arrivé, ( eth Moussu ) il met en émoi tout le canton depuis deux ans. Son arrivée non souhaitée, non préparée est pour le moment un double échec. En effet depuis que le parc existe rien n' été véritablement fait pour sauver les rares ours pyrénéens qui restaient en Béarn. Les vautours par exemple ont été nourris, étudiés, filmés avec le succès que l' on sait (presque trop on signale des cas de prédations d' animaux vivants ). L' ours a fait l' objet d' un programme de réintroduction en Haute Garonne, mais, il s' est empressé de profiter de cet espace pyrénéen et de commettre des dégâts sur les ovins dans le canton et les vallées voisines. Soit certains ont cru que ces ours se cantonneraient autour de Melle, soit il savaient déjà que ces ours slovènes ne comprenant pas le patois feraient parler d' eux et alors comment se fait-il qu 'une fois de plus les éleveurs aient été mis devant le fait accompli ?

* Souhaitons qu' une solution soit trouvée sans dommage pour l' animal, et dernière interrogation que fera t' on avec le loup ?

 

voici une salamandre que l'on rencontre le soir quand il pleut et un orvet que l'on ne doit pas confondre avec un serpent

photo : Jean Jaques PUJO ( elle s'appelle Zoé )    
* un clic sur l' image et vous rejoignez la racine du site.*
* Bonne navigation. *