* De la fin de la 2ème guerre jusqu'au milieu des années 50, de grands travaux ont été entrepris par EDF. Une trentaine de prises d' eau, deux stations de pompage et tout un système de galeries souterraines recueillent l' eau sur les hautes vallées du Gave de Pau et du Bastan afin d' alimenter le réservoir de Cap De Long. Cette eau est ensuite, quand les besoins s' en font sentir, emmenée par une conduite forcée jusqu'à la centrale hydro-électrique de Pragnères ou elle est turbinée après une chute de près de onze cent mètres. Cette eau est ensuite turbinée dans les centrales de Luz, puis du Pont de la Reine et enfin Soulom.Un autre petit système existe (Les Gloriettes Gèdre)

* Des centrales existaient avant-guerre Luz, Esterre, Pont de la Reine, mais la loi de 1946 accordant le monopole de l' électricité à EDF en a fait le gérant de fait.La présence de ces centrales apporte une manne financière non négligeable aux communes concernées, mais il n'y a plus d'eau dans les ruisseaux comme il peut y en avoir dans la vallée de Cauterets voisine, de plus le système de débit réservé a parfois du mal a être respecté, voir le rejet d' eau de la photo ci-contre
*réservoir de Cap De Long * photo P Girard *
* Centrale de Pragnères *
 

* les images de gauche montrent une cascade et un ruisseau qui pourraient paraître naturels, en fait c' est le résultat d' un lâcher d'eau.Des petits panneaux jaunes au bord des rivières et ruisseaux vous en informent, il faut être vigilant même si le danger n' est pas apparent.
* un clic sur l' image et vous rejoignez la racine du site.*
* Bonne navigation. *